• Set Logo Section Menu from Admin > Appearance > Menus > "Manage Locations" Tab > Logo Section Navigation
Accueil Recevoir le Sacrement des Malades (3-4.02 )

Recevoir le Sacrement des Malades (3-4.02 )

Au cours des 3 messes des 3 et 4 février 2024, nous allons proposer aux baptisés qui le voulaient de recevoir l’onction des malades pendant la messe (après la Profession de foi et avant la Prière universelle).

Parlons-en à des personnes malades ou âgées pour les inviter à recevoir ce sacrement :

C’est un sacrement que l’on peut recevoir à n’importe quel âge. Il donne une force pour vivre la maladie qui peut être longue ou avant une opération ou quand l’autonomie diminue en vieillissant. Par ce sacrement, Dieu permet de vivre cette étape dans la foi en Jésus mort et ressuscité, dans l’espérance et dans l’amour pour le Seigneur et les autres dont celles qui soignent le malade. Il donne aussi la paix intérieure, la paix du coeur alors qu’on se pose des questions. Dieu réconforte et console. C’est Jésus qui se fait proche. C’est une aide pour continuer à se battre contre la maladie. Comme on le vit à plusieurs, on compte aussi sur la prière des autres. La personne malade n’est pas seule.
Inscription à l’Accueil de ND des Agnettes (01.47.98.79.26)

Homélie 2023 : Sur le Sacrement des malades (12.02.2023), puis, à la fin de la messe : la Catéchèse mystagogique sur l’onction des malades

Voici ce que le Père Olivier en disait dans son homélie du 31 janvier 2021 ;

Quand on est malade, que ce soit visible ou non, on peut demander à recevoir le sacrement des malades, un des sept sacrements de l’Église, comme on le fera dimanche prochain aux quatre messes. De quoi s’agit-il ? Ce sera célébré après avoir écouté la Parole de Dieu et redit notre foi. Ce n’est pas un vaccin contre la maladie ou le coronavirus. Ce n’est pas à recevoir par anticipation d’une maladie future, mais c’est pour vivre la maladie ou le grand âge avec tous ses tracas notamment la perte d’autonomie, dans la foi en Dieu. On peut aussi le recevoir avant une opération grave.

Par le prêtre, c’est Jésus qui se fait proche. Ce sacrement donne la paix, le réconfort. Ce sacrement est pour les vivants. C’est pour une vraie maladie, pas comme un rhume, ou si elle s’aggrave, maladie pour laquelle il faut continuer prendre ses médicaments.”

Questions sur le sacrement des malades (Homélie du 13.02.2022)

Lire le Message du Pape François Vous n’avez qu’un seul maître et vous êtes tous frères (Mt 23, 8). La relation de confiance à la base du soin des malades

En savoir + sur le sacrement des malades

Inscription par téléphone au 01 47 98 79 26

 

Le père Jean-Dominique Darchis, vicaire à la paroisse de Gennevilliers, témoigne de sa mission de prêtre accompagnateur auprès des malades de l’Hôpital Beaujon, de l’Hôpital Goüin et de la Fondation Roguet (Clichy) :

AuteursOlivier Joncour

Merci à Vincent B


Ceci se fermera dans 9 secondes

Grand ménage de Ste Marie-Madeleine (S 13.07)


Ceci se fermera dans 4 secondes

Ceci se fermera dans 7 secondes