• Set Logo Section Menu from Admin > Appearance > Menus > "Manage Locations" Tab > Logo Section Navigation
Accueil Frères et soeurs (La Vie circule Oct. 2020)

Frères et soeurs (La Vie circule Oct. 2020)

Frères et soeurs

Avec la liberté et l’égalité, la fraternité est le troisième mot inscrit sur les Mairies et les écoles de France. C’est aussi le terme le moins mis en valeur des trois dans notre société.

Pour les disciples de Jésus, c’est une notion très importante. Par le baptême, Il nous accueille dans sa famille, car en nous présentant Dieu son Père. Il fait donc de nous ses frères et ses sœurs par adoption. Et ce ne sont pas que des mots, car il le vit en actes. Dans la prière qu’Il nous a apprise, nous ne pouvons dire « notre » que si nous n’avons conscience pas d’être en communion à plusieurs, même si je suis seul dans ma chambre, et « Père » que si nous Le reconnaissons que comme Celui qui nous donne la Vie, Celui qui nous maintient en vie chaque jour, et qui nous ressuscitera après la mort terrestre. Il y a donc une fraternité chrétienne qui est notre chemin de sainteté en Eglise et qui est témoignage : « À ceci, tous reconnaîtront que vous êtes mes disciples : si vous avez de l’amour les uns pour les autres. » (Jn 13,35)

Dans la vie religieuse, cette appellation de « frère » est forte et exigeante. St François d’Assise a demandé que l’on appelle les Franciscains, les « frères mineurs ». Nous ne pouvons pas oublier le Bienheureux Charles de Foucauld, appelé aussi le « Frère universel », car il savait reconnaître, en toute personne, un frère ou une sœur en humanité. Il voulait vivre la dernière place auprès de Jésus, la vie fraternelle et l’amour des plus petits. Il écrivit la règle des petits frères pour manifester une « universelle et fraternelle charité, (telle) que nul n’ignore qu’ils sont les amis universels, les frères universels ». Ordonné prêtre en 1900, il partit en Algérie, à Béni-Abbès d’abord puis à Tamanrasset où il vécut ce programme auprès des Touaregs. En 1902, il écrit à sa cousine : « Je veux habituer tous les habitants, chrétiens, musulmans, juifs et idolâtres, à me regarder comme leur frère, le frère universel ». C’est aussi l’expérience vécue par Madeleine Delbrel à Ivry (94) comme assistante sociale, au sein de la paroisse et avec les communistes athées de l’époque : « Vivre au milieu d’eux pour qu’ils aient une possibilité de connaître le seul Dieu véritable et celui qu’il a envoyé : Jésus-Christ. […] Accepter toutes les amitiés que Dieu propose avec eux, les pousser jusqu’au réalisme de la fraternité selon le Christ. » (Terre marxiste, terre de mission).

En appelant sa nouvelle encyclique « Fratelli tutti » signée à Assise le 3 octobre et publiée le jour de la fête de son Saint patron, le Pape continue et approfondit sa réflexion commencée dans ses catéchèses du mercredi pour que nous ne rations pas l’occasion de vivre autrement après le Covid en élargissant notre vie paroissiale à l’ensemble de Gennevilliers.

P. Olivier JONCOUR

Lire la suite : Télécharger La Vie circule oct 2020.

AuteursOlivier Joncour

Conférence sur les chrétiens en Terre sainte (2.12)


This will close in 5 seconds